Le Mouv’, une campagne indigne (Poisson d’avril…)

“La faillite de l’État-providence, la paupérisation et le chômage sont évidemment des sujets immédiats à traiter (ils le sont d’ailleurs mal par ceux qui prétendent s’y concentrer). Mais les tensions nées du multiculturalisme sont plus graves…” I. Rioufol

Non, tout progrès n’est pas un bienfait. Il est même, on le constate aujourd’hui, vecteur de chaos, de perte de repère, d’annihilation de l’identité. De ce qui constitue l’humus du pays. Or la pensée bobo libertaire ne cesse de saper les fondements de la cohésion nationale, avec sa bonne conscience en bandoulière et ses génies de la communication qui arment les consciences universalistes. La campagne de publicité pour la radio publique “Le Mouv’” se situe bien dans cet esprit. Un matraquage des esprits post-soixante-huitards financé avec les deniers publics. Une antenne sous couvert de jeunisme profilée pour distiller le multiculturalisme et la société mixte. On reconnaît bien ici les méthodes révolutionnaires gauchisantes, capable d’imposer les pires des méfaits grâce aux plus séduisants des outils.

D’où une obligation d’être (ou de redevenir) réactionnaire. De se battre continuellement contre le formatage de la pensée instituée par les propagandistes socialo-bobos des cirques politico-médiatiques. Car on a beau jeu de rappeler qu’avant les choses n’étaient pas si bien, comme pour s’exonérer des impérities actuelles.

Convoquer cette image raciste de l’Amérique pour laisser penser que depuis l’antiracisme bien pensant a réalisé des prouesses, relève de l’escroquerie intellectuelle. Tout le monde le sait (s’il lit consciencieusement le blog d’I. Rioufiol, ou les fulgurances d’E. Brunet) l’antiracisme nourrit le racisme. Les idiots utiles des nazillons sont les universalistes bobos qui font le terreau de l’anti-France. Il faut être réaliste, c’est-à-dire réactionnaire, et ne pas se laisser berner par l’anti-occidentalisme, et ce racisme anti-blanc qui se répand dans les périphéries de cités de l’hexagone. Les communiquants du “Mouv’” n’ont rien trouvé de mieux que de ressasser de vieilles lunes progressistes qui conduiront le pays, ses racines, sa culture, à l’anéantissement sous anesthésie mondaine.

La pensée molle post-communiste a accouché d’une vision idéaliste de la société libérale. Où tout le monde vivrait heureux en harmonie. Une caricature pour bisounours. Car si la chute du mur fut un évènement, c’est surtout pour la liberté de commercer et faire des affaires. Les majorettes de l’État providence, biberonnées à la l’interventionnisme étatique nous font croire qu’il existerait quelque chose de mieux derrière le mur du Stalinisme. Elles se rappellent alors aux bons souvenirs et aux vertus de l’économie libre, de l’entreprise comme acteur social majeur. Mais pas trop. Elles ne cessent de chercher une solution de rechange à leur paradis perdu. Elles feignent de se réjouir de la chute du mur, mais ne savent pas quoi proposer. S’en remettant à la pensée automatique que déclenche une affiche représentant la porte de Brandebourg derrière le mur de la honte.

Il est urgent de se rendre à l’évidence. La mondialisation et l’économie de marché sont inexpugnables de nos vies. Nous ne pourrons jamais empêcher des balais à chiottes venus de Hongrie, ou des “sextoys” importés de Jiangsu d’inonder notre marché. Ce sont des produits inanimés de consommation qui ne menacent par l’intégrité culturelle. Ils permettent à nos leaders de l’industrie de réaliser des économies substantielles, et apportent dans une certaine mesure une prospérité à des pays encore économiquement arriérés. Il en va tout autrement du franchissement humain de nos frontières. Cette immigration de peuplement, qui remet en question la cohésion nationale du pays. Et cette idée que les murs sont une mauvaise chose, comme le laisse penser cette publicité pour la radio “Le Mouv’”, résonne gentiment dans l’esprit formaté du citadin bienpensant. Car les murs sont utiles pour arrêter les hordes qui veulent envahir l’espace encore prospère de notre si beau pays.

Il est donc urgent de sortir de la pensée automatique que nous livrent les communicants de la gauche bienpensante, pour faire un état des lieux et sortir la nation de son marigot actuel. Car il en est encore temps. La première des choses consiste à débusquer les relents de pensée molle qui colonisent notre espace mental et qui ne nous permettent pas d’aborder les problèmes du multiculturalisme et de ses conséquences, comme l’insécurité et le terrorisme, dans de bonnes conditions. Cette propagande du Mouv’, un ersatz de service public, en est le parfait exemple.

Ivan Vogelsong – 1er Avril 2012 – La Buvette

Ou comment écrire de la merde au kilomètre… 

20 réflexions sur “Le Mouv’, une campagne indigne (Poisson d’avril…)

  1. Recette pour un pudding au potiron et aux raisins secs:

    Ingrédients (pour 6 personnes) :
    – 600 g de chair de potiron
    – 160 g de sucre
    – 10 cl + 2 cuillères à soupe d’eau
    – 1 gousse de vanille
    – une poignée de raisins secs
    – 2 cuillères à soupe de farine
    – 2 cuillères à soupe de crème fraîche
    – 2 cuillères à soupe de rhum
    – 4 œufs

    Préparation :
    Détailler la chair de la citrouille en cubes et les mettre à cuire dans une casserole avec 10 cl d’eau et la vanille fendue en deux. Couvrir et faire cuire 5-6 min à feu vif.
    Réduire en purée, assaisonner et incorporer la farine, la crème, 80 g de sucre, les œufs battus en omelette, le rhum et les raisins.
    Dans une casserole, faire un caramel avec l’eau et le sucre restants. Verser dans un moule à charlotte et recouvrir de la pâte. Enfourner au bain-marie pendant 1 h à 180°C (thermostat 6).
    Démouler quand le pudding est froid et servir.

    J'aime

  2. Je ne connais pas la campagne de pub du Mouv’, mais votre texte me fait un effet bizarre.
    Oui, bizarre…

    Et comme dans toute bizarrerie, je ne sais dire ce qui m’y gêne, et me parait non pertinent.

    J'aime

  3. – annihilation de l’identité
    – pensée bobo libertaire
    – matraquage des esprits post-soixante-huitards financé avec les deniers publics.
    – distiller le multiculturalisme et la société mixte
    – les propagandistes socialo-bobos des cirques politico-médiatiques.
    – les universalistes bobos qui font le terreau de l’anti-France
    – racisme anti-blanc qui se répand dans les périphéries de cités de l’hexagone
    – vieilles lunes progressistes
    – l’interventionnisme étatique
    – Cette immigration de peuplement, qui remet en question la cohésion nationale du pays
    – les hordes qui veulent envahir l’espace encore prospère de notre si beau pays.
    – gauche bienpensante
    – les problèmes du multiculturalisme et de ses conséquences, comme l’insécurité et le terrorisme,

    J’hésite encore. Est-ce un texte d’extrême-droite ou de droite extrême. En tous les cas, c’est assez rare de lire autant de banalités pseudo-intellectuelles, autant d’arguments faiblards en si peu de ligne.

    A mon avis, ce post est un fake de 1er avril.

    J'aime

  4. Heureusement qu’il ne s’agit que d’une pub, lol ! L’abolition de la ségrégation, c’est à dire une officialisation du racisme est toujours bonne à prendre. Aussi minime que soit son avancée sur le social, j’ai du mal à saisir qu’on puisse vouloir en diminuer la portée. La chute du mur de Berlin, c’était aussi plus de liberté de pensée, de critiques. Pas seulement celle de commercer.
    Après c’est sûr, on peut toujours voir le verre à moitié vide, hein. Enfin moi je dis ça, je faisais que passer :-)

    MA

    J'aime

  5. Putain !
    Je classe mes nombreux marque-pages parce que c’est le printemps, et j’allais classer celui ci dans mon dossier « gauchistes » – ça me fait sourire.
    Je jette quand même un coup d’œil au dernier billet car je n’étais pas venu depuis un moment.
    Et je tombe là dessus. WTF
    Instant de panique, me serais-je fait avoir ? Piraté !?

    J'aime

  6. Pingback: Variae › Terrorisme, pédophilie et téléchargement illégal : pour Sarkozy, même combat !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s