Archives

1/ Un certain doigté (voire un don ?) avec la gente féminine

De la fausse blonde cathodique et anorexique à la brune féline, le préposé aux talonnettes, compte tenu de ses moyens extrêmement limités s’en sort excellemment.

2/ Persévérance (voire entêtement)

Un gars qui est en campagne électorale depuis 2002…

3/ Nez

Une truffe inimitable pour dénicher les sujets bien crasseux qui brossent le péquin dans le sens du crapuleux . Capable de tirer le pire du meilleur des hommes. C’est pas très beau, mais électoralement : Bingo

4/ Acteur né

Revoir l’interview de France 3 où les trémolos dans la voix il devise des sans papiers. Il pourrait tirer des larmes à un oustachis.

5/ Entregens

L’homme s’entoure d’intellectuels et de conseillers de haute volée. Dans le désordre : F.Lefebvre, Doc Gyneco, les frères batraciens Bogdanov, J.Dray, A.Gluckman & fils, etc…

Et maintenant au tour de :

– L’excellente étoile montante MIP

– Le très (trop) pudique MMartin

– Le psy de piratage(s) JMFayard

– Le futur bloggueur Jon

– Sentimentalement, Le monolecte

9 réflexions sur “Archives

  1. Ola tu me prends à froid Vogelsong ! En même temps, je crois bien que voilà un exercice difficile, tellement je maudis cet homme et ce qu’il représente au quotidien : une menace contre tous nos acquis sociaux, nos biens collectifs, . Alors lui attribuer 4 qualités… C’est bien parce que tu m’y invites que je fais l’effort :)

    Bref, merci pour cette originale transmission. Réponses assez brutales.

    1/ Il nous montre ce qu’est le cynisme politique dans toute son arrogance.

    2/ Gaëlle : Il est très moyen ! C’est une vrai qualité : tout le monde peut s’identifier à lui.

    3/ Il va renforcer le féminisme. Son couple est une caricature : un sexiste et un objet de promotion, une vraie cruche pour le coup. (Oui j’avoue, je me lâche un peu.)

    4/ Enfin, pour mes enfants, il est le contre-exemple parfait. D’où les trois qualités précédentes. Même si j’avoue : ils ne font qu’entendre parler de lui souvent à travers nous, et donc influencés, un peu.

    Voilà vite fait, avant d’aller passer quelques jours au vert.
    Dont un 14-juillet hors de France, c’est dire :)

    Pour le blog, je me tâte beaucoup mais j’ai aussi beaucoup d’autres obligations. Dur. On peut faire court en même temps.

    S’il fallait choisir 5 sympathiques camarades pour ne pas briser la chaîne (j’ai cru voir passer cette « chaine » d’ailleurs… Je me demande si ça suivra d’ailleurs.) :

    Didier B.

    Le mots ont un sens

    Dagrouik

    Marc Vasseur et de le féliciter lui et sa Marianne pour la venue du camarade Colin.

    Bah ?!

    OUF!

    J'aime

  2. Les 4 qualités de Sarkozy ? T’es vache, c’est vachement difficile !

    Un peu comme si on te demandait de citer 4 types susceptibles de battre Nadal à Rolland Garros….

    1) C’est un sujet de discussion de toute première qualité : lancer n’importe quel sujet orphelin d’attention qui peine à percer, ajoutez-y l’ingrédient « Sarko », laissez mijoter, et très rapidement la sauce prend, et ça dure et ça dure (les gens ne se lassent jamais). C’est absolument formidable ça dans notre socitée atomisée d’avoir un sujet de conversation en commun. Ca crée du lien. Et ça ouvre des perspectives nouvelles :

    Exemple : je me passionne pour le problème des inégalités et des inefficacités prodigieuses dans le système linguistique international à l’heure de la mondialisation. J’ai pu faire l’expérience qu’en temps normal, il est à peu près impossible de capter l’attention des gens sur ce qui se cache derrière les inepties répétées à l’infini du style : « tout le monde parle anglais » ou « tout le monde devrait apprendre deux langues étrangères ». Solution : brisez la glace en introduisant votre argumentaire par une dailyvidéo dans laquelle Sarko-aux-six-cerveaux se ridiculise en tentant de parler anglais. Tout d’un coup, votre audience est prête à vous écouter. Génial !

    2) Conséquence : une véritable aubaine pour les journaux, magazines, … qui étaient au bord du gouffre. Il faut reconnaître que dans ce secteur, il est allé « chercher la croissance avec les dents »

    Il en faut encore deux ?

    Les jours où je prends mes rêves pour des réalités, j’espère aussi que :

    3) Sarkozy sera le Bonaparte qui va enfin dégoûter les français du bonapartisme

    4) Le sarkozysme va entraîner une « bonne crise salutaire » au sein de la gauche. Une crise de luicidité va frapper son aile dite plus à gauche tandis que son aile dite moins à gauche va se radicaliser. Tout ce petit monde va se regrouper pour rechercher des solutions d’avenir et établir un agenda progressiste que l’on pourra marteler de manière aussi bête et méchante que l’on fait avec une efficacité impressionante les lobotomisés du « Consensus de Washington ».

    J'aime

  3. Merci pour ce cadeau empoisonné !! Alors que je suis paresseusement au bord d’une piscine, penser aux qualités potentielles de Sarkozy est une sorte de supplice ! Cependant, je vais y réfléchir…Aujourd’hui…peut-être…ou alors demain !!!

    ;)

    J'aime

  4. Pingback: Les quatre qualités de Nicolas Sarkozy | Le Grand Barnum

  5. Jamais trop tard pour bien faire!

    1. Il a beaucoup fait pour l’égalité des sexes aux postes de pouvoir en nommant une brochette d’incompétentes là où d’autres machistes auraient exigé des femmes deux fois plus compétentes que leurs homologues masculins… à moins que les hommes de son entourage ne soient deux fois plus médiocres que les autres.
    2. Il est le meilleur pourvoyeur de voix que la gauche radicale ait eut ces 40 dernières années. Avec ses reculs sociaux à l’emporte-pièce, il arrive même à dégoûter les pourtant très fidèles lecteurs du Figaro (lire les réactions au projet de diminution du congé parental)
    3. Il a enfin éclairé le petit peuple sur la réalité de l’engagement politique de bien des membres du politburo du PS. À les voir se précipiter sur la gamelle qu’il leur tendait comme ils l’ont fait, on réévalue rapidement la réalité des lignes de fracture politique et la puissance des convictions de chacun.
    4. En ces temps de grande morosité internationnale, son incroyablement manque du sens politique aura fait rigolé pas mal de monde hors de nos frontières. Ce n’est quand même pas mal, surtout que depuis La disparition de Desproges et Coluche, on manquait de comiques de grande dimension. Ses dernières mesures anti-crise confirme le talent de pince sans rire du monsieur.
    Bravo l’artiste!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s