Les non-dits frontistes de C. Guéant

“Contrairement à ce que dit l’idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas.” C. Guéant devant les étudiants de l’UNI à l’assemblée Nationale.

La force de C. Guéant dans sa sortie sur les civilisations réside dans ses non-dits. On pourrait penser comme le dit N. Chomsky que tout doit être dit, tout doit être débattu. La limite s’établissant sur l’appel à la violence. En ce sens d’ailleurs, l’approche suprémaciste du ministre de l’Intérieur de la France interpelle. Dans quelle mesure ne propage-t-il pas une violence larvée envers l’autre ? Mais quel autre ? Pas pointé directement, juste assez flou pour que par la force de l’évocation, l’électeur égaré s’y retrouve. C’est tout l’enjeu d’une campagne électorale dans un contexte largement focalisé sur des considérations cocardières, sécuritaires et xénophobes. Des considérations pesant près de 20% des voix.

On peut mesurer l’hégémonie idéologique des idées de la droite réactionnaire à la force de son métadiscours. C’est à dire à sa faculté de rester dans la limite (voire de la franchir en conscience et maîtrise) tout en figurant une imagerie largement répandue. D’évoquer la supériorité de certaines civilisations, en restant assez vague pour ne pas citer les inférieures. Se basant sur une évidence supposée et partagée par le pays.

C. Guéant n’a plus besoin d’annoncer clairement que le mahométan ou l’Africain est issu d’une civilisation inférieure. Il s’astreint juste à préciser, dans un contexte de nationalisme égocentrique teinté de débâcle économique que la sienne est dominante.

La force du non-dit, c’est aussi l’évocation des “socialistes”, dans son propos totalement électoraliste. La première partie de la phrase est cruciale : “contrairement aux socialistes” annonce-t-il. Dans un autre contexte, une France apaisée, sortie des affres de la xénophobie, il aurait dû s’y prendre plus longuement. Par exemple : “contrairement à François Hollande candidat du parti socialiste, dont les idées sont issues du relativisme de mai 68 qui bafouent les valeurs nationales et la civilisation judeo-chrétienne de couleur blanche, je pense que…”.

Dans la France de 2012 (post 2002), il n’a plus besoin de s’encombrer de coquetteries racialo- culturelles du discours. Puisque la contextualisation a précédemment été mise en musique par les P. Bruckner (“Les sanglots de l’homme blanc”), les péroraisons islamophobes de l’éditorialiste du Figaro I. Rioufol, ou la relative acceptation dans le monde journalistico médiatique que le FN pose les bonnes questions. De plus, le propos s’est tenu face aux étudiants de l’UNI, syndicat créé en réaction aux événements de mai 68. La force du symbole.

C. Guéant ne convoque donc pas C. Lévi-Strauss dans la logique de débat ouvert que prône par exemple N. Chomsky. Les débordements xénophobes de la droite de gouvernement n’ont aucune vocation érudite. De poser un regard curieux sur les civilisations, débat des plus intéressants. Puisque personne n’a réellement lu l’anthropologue. Les paresseux de la médiasphère ne pouvant citer que des bribes de phrases pour tirer la vérité à soi. Une vérité qui s’étiolera avec un autre bout de citation jetée comme ça à l’encan.

Non, tout ce buzz s’inscrit dans une stratégie de communication bien orchestrée, puisque distillée sur Twitter par les sympathisants de l’UMP. Ne laissant que l’alternative “aux mondialistes bienpensants” : ignorer des propos aux relents racialistes, c’est à dire tacitement laisser passer. La question lancinante sera alors : laisser passer jusqu’à quand ? Ou bien de s’en saisir, et confirmer l’existence d’une gauche morale ignare et boboïsante dans un contexte réel totalement propice aux idées de C. Guéant.

Dans tous les cas, l’antiracisme, l’universalisme, la critique du conservatisme réactionnaire sonnent comme une dégénérescence.

Vogelsong – 5 février 2012 – Paris

18 réflexions sur “Les non-dits frontistes de C. Guéant

  1. excellent. C’est bien cela, oui… frôler l’interdit, jouer sur la suggestion, le principe même de la manipulation… Et certains voudraient nous faire croire que ce mec là est républicain ? Drôle de conception de son prochain…

    Parallèlement, je trouve très amusant d’avoir présent à l’esprit mon billet sur le même sujet, et le tien, côté à côte… quel contraste ! Mais en même temps, quelle complémentarité. Chacun joue parfaitement son rôle. Moi, celui du gros rouge qui tache, et toi la dimension réflexive du sujet. Parfait. Avanti ! Place au peuple !

    J'aime

  2. Pingback: Le temps est venu de défendre nos libertés (Ce Président est fou) « les échos de la gauchosphère

  3. Tout ce « buzz » médiatique est uniquement fait pour reprendre la main sur les thèmes chers à l’ex-vainqueur de 2007 .
    Dans sa petite tête de roitelet psychopathe ,les mêmes causes produisant les mêmes effets il va donc décupler par intermédiaires consentants ses déclarations xénophobes et sécuritaires et dans un même temps essayer de faire croire aux citoyens que nous sommes que toute cette énergie et ce courage sont dépensés uniquement pour notre bien bons français de souche qui appartenons à une civilisation supérieure . Ne le voila-t-il pas d’ailleurs devenu par miracle le meilleur rempart contre le chômage et le meilleur défenseur des chômeurs ?
    Et tous ceux , socialistes en tête ,qui ne chasseraient pas du « sauvage » , du rétrograde , seraient immédiatement rangés dans la horde nostalgique des hippies de 68 ! « Les temps ont changé  » martèlent-ils d’ailleurs à longueur de journaux télévisés pour bien étayer hypocritement la justesse de leur analyse ! Effectivement , même en 68 on ne parlait pas de civilisation supérieure , au contraire on faisait tout pour s’inspirer des autres !

    J'aime

  4. Pingback: Le syllogisme de Guéant ou la burqa qui cache le bilan de Sarkozy « Ze Rédac

  5. Eh bien moi, je dirais que l’hégémonie idéologique, mais alors l’hégémonie vraiment totale ( pardon pour le pléonasme ) elle est du côté de la prétendue gauche, et cela depuis 1968.
    Ceci dit, je ne voterai pas pour Mr Sarkozy, que je déteste et que je méprise, encore plus depuis qu’il est devenu le caniche de Mme Merkel ainsi qu’il vient de le confirmer, ni pour Marine Le Pen ( mais pas à cause du Retour De La Bête Immonde, que je laisse aux [ censuré ] dont c’est le fonds de commerce ).

    J'aime

  6. Pingback: Variae › Hollande, Guéant, Letchimy et l’inversion victimaire

  7. Pingback: Hollande, Guéant, Letchimy et l’inversion victimaire « gauche2012

  8. La civilisation expliquée à mon chien !

    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/02/la-civilisation/

    – assis ! – couché !
    – assis ! – assis !
    – couché ! – assis !
    – assez! C’en est assez ! Je suis fâchée ! Petit fasciste !
    – je ne vais pas aller par 4 chemins…
    – parce que TU crois qu’il y en a qu’un !
    – détrompe-toi, il en a plusieurs
    – tu n’es pas seul au monde… il n’y a pas qu’un seul monde… et si tu ne le crois pas c’est parce que tu es immonde.
    – non, je ne suis pas vénère… tu es un berger… et si j’étais toi, je ne serai pas fier
    – je n’aime pas te voir te comporter comme si tu étais au-dessus des autres…
    – tu es un chien semblable à tous les chiens, tu les vaux tous mais n’importe lequel te vaut!
    – pas la peine de remuer la queue… je désapprouve ta conduite, ta suffisante insuffisance.
    – oui, tu as empêché tout le monde de dormir, en aboyant sur le chien de la voisine
    – pour qui tu te prends? Pour qui tu le prends ? Pour un bâtard, c’est cela ?
    – non… pas la peine de me faire les yeux doux… ni risettes… ni courbettes !
    – si tu étais vraiment supérieur à lui, pourquoi tu lui abois dessus ?
    – ça y est, je t’ai mis la puce à l’oreille : un supérieur ne peut en vouloir à un inférieur sauf s’il ne lui était pas vraiment supérieur ou que l’autre ne lui était pas vraiment inférieur.
    – baisse les yeux… j’ai honte de toi… ça y est, j’ai compris… ce n’est pas lui qui te pose problème
    – c’est parce qu’il s’est offert une femelle… et qu’à deux, ils vont faire plein de petits
    – et qu’un ça va… c’est quand ils deviennent nombreux que ça ne va plus… c’est ça ?
    – à bas les bâtards, mon berger allemand en a marre… et il aboie pour nous en faire part.
    – sa chienne de vie, ne peut pas se réduire à la vie de n’importe qu’elle chienne
    – il se sent bien élevé, bien dressé, bien domestiqué… que dis-je civilisé… la civilisation c’est son lobby
    – il ne supporte pas les chiens sauvages, les rebelles à tout élevage.
    – et si on inversait mon petit bonhomme, parce que je t’avoue que tu me rappelles les hommes
    – et si on inversait cette fâcheuse tendance en se disant que les soit disant races pures sont autrement plus viles et plus serviles que les impures… qui sont plus proches de la vie et plus aptes à la garantir.
    – on ne peut les asservir, ni les soumettre à nos petits délires.
    Ils aboient quand ils ont faim… mais n’aboient pas pour faire les chiens.
    – ah désolée, ce n’est pas le bâtard de la voisine qui te pose problème mais la voisine elle-même?
    Pourquoi? Parce qu’elle le nourrit ?
    Non! Parce qu’elle fait semblant d’ignorer qu’il y a d’autres chiens à nourrir.
    – tu sais ce que tu es, mon chien-chien… une horreur de la nature… tout ce que tu mérites, c’est une piqure !

    J'aime

  9. Affaire Bettencourt. Eric Woerth mis en examen pour trafic d’influence passif.

    « M. Eric Woerth a été entendu ce jour à partir de 9h30, dans le cadre de l’information judiciaire suivie par M. Jean-Michel Gentil, Mme Cécile Ramonatxo et Mme Valérie Noël, des chefs de trafic d’influence actif commis par un particulier, trafic d’influence passif commis par une personne investie d’un mandat électif public, financement illicite de parti politique ou de campagne électorale », indique le communiqué.

    « A l’issue de cette audition qui a pris fin à 21h50, il a été mis en examen du chef de trafic d’influence passif, délit prévu et réprimé par les articles 432-11 et 432-14 du Code pénal », ajoute le parquet.

    Le délit de trafic d’influence est puni de dix ans d’emprisonnement et 150.000 euros d’amende.

    http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/affaire-bettencourt-eric-woerth-mis-en-examen-pour-trafic-d-influence-passif-08-02-2012-1594890.php

    J'aime

  10. Pingback: Variae › [MOBILISATION] Aidez Sarkozy à inventer des référendums improbables #sarkorendum

  11. Pingback: Variae › [MOBILISATION] Aidez Sarkozy à inventer des référendums improbables #sarkorendum

  12. Jeudi 9 février 2012 :

    France : l’ex-ministre Eric Woerth à nouveau inculpé, cette fois pour recel.

    L’ex-ministre français du Travail Eric Woerth, un proche de Nicolas Sarkozy, a été mis en examen jeudi pour recel, après avoir déjà été inculpé la veille pour trafic d’influence dans le cadre de l’affaire Bettencourt, a indiqué le parquet de Bordeaux (sud-ouest).

    Ancien trésorier du parti UMP du président Nicolas Sarkozy, M. Woerth a été auditionné jeudi pour la deuxième journée consécutive par les juges qui enquêtent sur des accusations de financement politique illégal et sur des soupçons de favoritisme en lien avec la milliardaire Liliane Bettencourt, héritière des cosmétiques L’Oréal.

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___France_l_ex_ministre_Woerth_a_nouveau_inculpe_cette_fois_pour_recel090220121902.asp

    J'aime

  13. L’intérêt de votre billet réside dans les non-dits qui prouvent que vous n »assumez pas entièrement l’idéologie anti républicaine que vous défendez.

    Comprendre votre texte, pas seulement le lire, suppose de connaître la définition des mots que vous utilisez.. L’abstraction et la généralisation permettent la réduction du réel à deux possibilité masquant ainsi la réalité de votre pensée.

    – Ex 1 : « une violence larvée envers l’autre »
    Qui est l’Autre, victime de la violence dans ce réel ainsi réduit à un manichéisme scolaire avec d »un coté le bourreau et de l »autre l’Autre pour lequel vous manifestez votre souci et solliciter notre adhésion qui ne peut être que positive ?

    Hiller (Autre 1), Gandhi (Autre 2), Staline (Autre 3) ou Nelson Mandela (Autre 4) etc….?

    Sortir de l’abstraction c’est révéler le système politique, la culture, les valeurs que vous défendez, c’est assumez publiquement l’idéologie, surtout sa dimension criminelle, qui fonde votre critique des systèmes démocratiques fondées sur les droits de l’homme.

    – Ex 2 : « les péroraisons islamophobes »
    Islamophobe : terme abstrait pour en théorie interdire toute critique de l’Islam en réduisant le réel ,toujours le manichéisme scolaire, entre Islam (le Bien) et islamophobe (le Mal) mais surtout confus dans la pratique :

    § L’apostat qui nie Dieu est-il un islamophobe qui mérite la peine mort ?
    § L’Ayatollah Khomeiny qui a fondé la République islamiste d’Iran sur la base de la discrimination des femmes, des non musulmans et des homosexuels (avec le soutien d’un Michel Foucault : peut on qualifier ce soutien d’homophobe ? Pour ma part je réponds Oui) est-il un islamophobe ?
    § La critique de la Burka ; islamophobe ou pas ? pratique culturelle ou criminelle ?

    En conclusion, les méthodes d »abstraction (l’Autre, l’Islamohobe, l’Africain etc… ), le manichéisme scolaire au service d’une nazification du réel (la nazification suggérée indirectement est aussi un des non-dits de votre article) pour oublier sa propre collaboration et les silences criminels ne sont plus au service de la dictature du prolétariat mais de la Charia : nouvelle espérance totalitaire des ennemis de la démocratie.

    J'aime

    • « n”assumez pas entièrement l’idéologie anti républicaine que vous défendez. »
      Je j’ai jamais prétendu défendre quoi que ce soit. Je me borne à porter un oeil torve, amusé sur la sphère publique. Je laisse la défense aux militants et aux convaincus.

      “une violence larvée envers l’autre”
      L’autre est un autre moi.

      “les péroraisons islamophobes”
      En l’occurrence, l’editorialiste se lache quotidiennement sur les musulmans.

      « § L’apostat qui nie Dieu est-il un islamophobe qui mérite la peine mort ? »
      Hors sujet.

      « § L’Ayatollah Khomeiny qui a fondé la République islamiste d’Iran sur la base de la discrimination des femmes, des non musulmans et des homosexuels (avec le soutien d’un Michel Foucault : peut on qualifier ce soutien d’homophobe ? Pour ma part je réponds Oui) est-il un islamophobe ? »
      Hors sujet aussi. Même si c’est interessant et que cela mérite un long billet.

      « § La critique de la Burka ; islamophobe ou pas ? pratique culturelle ou criminelle ? »
      Il doit y avoir une demi douzaine de billets sur le sujet dans ce blog. Encore une fois hors sujet dans le cadre.

      En conclusion. Je ne nazifie personne. Bienvenue ici. Merci d’avoir fait l’effort.

      J'aime

      • A partir d’une déclaration de Claude Guéant sur les civilisations, vous consacrez un billet sur le rejet de l’Autre en général et sous une forme particulière : l’islamophobie qui est le rejet de l’Islam.

        Préciser le sens du terme islamophobie en répondant aux questions concernant l’apostat, l’Iran ou la Burka permet de clarifier votre pensée sur le contenu de ce rejet. Expliciter ce contenu, n’est pas hors sujet, au contraire, c’est exposer avec clarté ce que vous défendez au nom du respect de l’Autre,

        Ainsi, par exemple, considérer la critique de l’Iran comme de l’islamophobie, c’est enfin sortir de l’abstraction volontairement confuse et révéler le contenu de ce terme. C’est enfin démasquer ce que vous approuvez au nom du respect de l’Autre : la discrimination
        légale d’origine divine des non musulmans, des femmes et des homosexuels.

        En conclusion, l’intérêt de votre article c’est d’être en apparence une dénonciation de « l’hégémonie idéologique des idées de la droite réactionnaire » alors qu’en réalité les non-dits du terme islamophobie masquent l’adhésion à une pensée réactionnaire et discriminatoire.

        J'aime

  14. Pingback: Politeeks » Petit manuel de révolution appliquée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s