Made in France, le commerce équitable franchouillard

“La version négative de la démondialisation est juste une couverture politique et pseudo-intellectuelle pour le racisme, la xénophobie et l’autarcie” W. Bello inventeur du concept de démondialisation dans philosophie Magazine de septembre 2011

Le “Made in France” comme seule réponse à la désindustrialisation du territoire, aux ravages de la mondialisation, cette bienfaitrice. On s’en remet, et ce n’est pas nouveau, aux psalmodies des agences de communication. De B. Le Maire à F. Bayrou, en passant par le Parti socialiste normalisé à la sauce P. Lamy. Face à la crise économique et à la paupérisation massive des foyers français, les élites politiques ressortent la vieille antienne.

Christopher Dombres

Mais les réponses concrètes manquent. S’en remettre à l’impossibilité de faire autrement (type TINA), conduit à annoncer la mort du Politique. En période électorale c’est suicidaire. D’autant plus que M. Le Pen et les souverainistes occupent le terrain et surtout proposent quelque chose…

Comment faire du neuf avec de l’antique, du clinquant avec du ressassé ? C’est à cette triste besogne que se livre la fine fleur de l’économie française. Tentant de réussir le grand écart entre la totale soumission au modèle de globalisation économique, et une réponse au malaise de plus en plus prégnant des dévastations sociales qu’elle induit. Même si le cercle de la raison n’est pas impacté par la baisse du niveau de vie, il ne peut ignorer que la montée du chômage, mais surtout l’absence totale de perspective conduisent le pays sur des sentiers dangereux. Trente années de mondialisation (dite) heureuse, pour constater, édifié, que l’automobile hexagonale, ce fleuron, ferme ses pôles de R&D. Sur la longueur, l’entourloupe commence à se voir.

Pour faire bonne figure, on ne trouve rien de mieux que le slogan «acheter français». Un badge, un sticker, une cocarde épinglée au produit pour rappeler au consommateur de se comporter en citoyen : préserver l’emploi hexagonal. Une sorte de commerce équitable franchouillard.

On imagine que les foyers dont le pouvoir d’achat tend à diminuer achèteraient des produits plus onéreux “sur la base du volontariat” comme se plaisent à le signifier les communicants. Après avoir inculqué pendant des décennies la froide concurrence par les prix et les vertus économiques du salarié à bas coûts, mineur et sans protection sociale.

La situation en deviendrait saugrenue si elle n’était pas sordide.

Finalement, le “made in France” comporte beaucoup d’avantages. Les propriétés du nationalisme, bien en vogue, sans en avoir les contraintes. Elle permet à moindres frais de flatter le cortex reptilien tricolore, de s’occuper de la mondialisation, sans rien y changer dans le fond. C’est-à-dire d’en faire porter la charge aux mêmes, consommateurs, classe moyenne, classe populaire.

L’hypothèse protectionniste a été écartée par les élites dirigeantes pour raisons de cryptoxénophobie. Pourtant une hypothèse qui nait d’une volonté de rééquilibrage du commerce mondial, hors du présupposé nationaliste et égotique (Relire W. Bello). Appliquer une taxe européenne à l’entrée du territoire pour que sur l’étal, le consommateur n’ait pas à choisir entre le coût du travail misérable d’un pays en développement et sa propre protection sociale.

La stigmatisation xénophobe du protectionnisme permet la pirouette sémantique du pis-aller “made in France”. Elle cantonne les partisans de la démondialisation à partager le même banc que M. Le Pen. Elle accrédite la thèse chauvine de la régulation économique. On lui préfère donc le vain “made in France”, indolore, inodore, inefficace socialement. Cet authentique placebo électoral.

Vogelsong – 11 décembre 2011 – Paris

12 réflexions sur “Made in France, le commerce équitable franchouillard

  1. Hilarant ! Vous arrivez à porter deux jugements de valeur diamétralement opposés sur deux concepts sensiblement équivalents. Vous vivez bien votre schizophrénie ?
    On commence par le reproche, à juste titre, sur de la critique de la démondialisation. Pourtant, vous adoptez la même rhétorique « vieille France pétainiste et moisie » pour critiquer le made in France.
    Ensuite, vous allez m’expliquer comment, pour la démondialisation, le consommateur et les classes moyennes ne vont rien payer, alors que pour le made in France, ce sont eux qui vont raquer ? Si on souhaite mettre une taxe à la frontière de l’UE, c’est justement parce que c’est une zone à peu près économiquement homogène. De facto, le coût de fabrication y est à peu près le même qu’en France, et donc le prix pour le consommateur également…

    Je ne suis pas un partisan farouche du made in France, mais un tel étalage de mauvaise foi m’irrite profondément.

    J'aime

  2. Pingback: petit message au “cortex reptilien tricolore” « les échos de la gauchosphère

  3. Bonjour,

    Je trouve votre papier excellent et aimerais le publier sur mon site, en citant la source et renvoyant à votre site, bien évidemment.
    J’ai besoin de votre accord bien sûr.
    Puis-je le faire ?
    Merci à vous.
    Christian

    J'aime

  4. Pingback: Le protectionnisme en carton pate by sebmusset - Pearltrees

  5. Vous pensez qu’avec 870 euros par mois, on choisi le made in France ?
    A ce tarif là peut-être un made EU, à condition d’harmoniser les contrats sociaux et la fiscalité, vaste projet.
    François (made in France, enfin je crois)

    J'aime

  6. Peut-il y avoir des produits « made in France » alors que presque toutes les matières premières proviennent d’autres pays ?
    « Assemblé en France » me semblerait plus adéquat car les usines de fabrication ferment les unes après les autres . Et même si on assemblait en France des appareils style Ipad , Ipod et autres produits dits de « haute technologie » etc..les composants viendraient de Chine ou d’ailleurs car ici on considère que ce n’est pas rentable de produire les matières premières !
    Même pour l’agriculture intensive , les grandes firmes américaines détiennent par exemple une bonne partie des filières (Cargill par exemple pour ne pas la citer ou Monsanto ) . Ces sociétés ont des agences en France mais importent allègrement leurs matières premières et les produits de chez eux . Et c’est la même chose pour l’automobile , le textile , l’habillement ..j’en passe et des meilleurs …presque la totalité .
    Je ne défends en aucun cas les produits fabriqués dans des pays où on n’est pas regardant sur la main-d’oeuvre qui est traitée en esclavage mais ce qui me fait peur c’est que certains rêvent de traiter ici nos ouvriers et employés de la même manière sous le prétexte fallacieux de la fameuse « compétitivité » ! je ne rêve pas non plus de consommer du veau aux hormones ou des salades transgéniques .
    Le commerce est un échange à condition que les choses soient à égalité . Il a été rongé par la finance et donné à tout ce qui est futile une valeur qui n’est pas la sienne .De plus ,les produits dits « de luxe » sont toujours ceux qui s’en sortent le mieux dans toutes les crises .
    Les produits qu’on appelait autrefois « de première nécessité » ont été rabaissés à des simples objets de spéculation pour grands joueurs de Monopoly , et tant pis pour les dégâts collatéraux !
    On spécule sur le blé , le maïs , le café produisant au passage de vrais cataclysmes sociaux . Mais tant pis on a fait « une bonne affaire » et ici on est très fiers d’avoir obtenu ces produits « à pas cher » !
    Se rabougrir sur soi n’a jamais fait avancer les choses , bien au contraire ,c’est enfermer le pays dans une immense récession , encourager les guerres, accumuler les rancoeurs , les haines , trouver en permanence des boucs-émissaires .
    Mais laisser passer ainsi l’argent et les marchandises sans en contrôler ni la provenance ni la propreté c’est bien la marque de fabrique du Sarkozysme et du Le Pénisme qui préfèrent s’attaquer à son ennemi intérieur ,les immigrés , les assistés , les pauvres ou les malades , c’est beaucoup plus reposant pour leurs petites méninges . Ils prônent « l’immigration choisie » alors qu’ils ne sont pas très regardants sur les saloperies qu’ils importent !
    Encore un enfumage de plus . Dire une chose et faire le contraire c’est leur spécialité .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s