La dédiabolisation glamour #2

“En tout cas, je n’entends rien de raciste dans ses propos.” E. Levy (Causeur)

“Faire passer pour diabolique, présenter sous un jour défavorable”, alors que “diabolique” renvoie à la ruse et la méchanceté selon Le Petit Robert. Parce que l’issue électorale du Front National passerait par une dédiabolisation. Ce qui, au sens littéral veut au moins que l’on présente le parti Le Peniste sous un jour plus favorable, voire mieux, en faire une entité politique tout à fait banale. Finalement, la question consiste à savoir si, diabolisation il y a. En l’occurrence est-ce que s’indigner du ratissage électoral par la xénophobie relève d’une dépeinte défavorable de la réalité ? Chacun y trouvera sa réponse. D’autre part est-ce que les références programmatiques plus ou moins appuyées à un régime crypto fasciste relève aussi d’une insinuation attentatoire ? Là encore, les démocrates y trouveront leurs propres réponses. Enfin et surtout, si l’expression Le Peniste s’apparente à un désir normal du citoyen démocratique, la finalité naturelle est l’accession au pouvoir. L’étape ultime de la « diabolisation » du soi-disant diabolisé, la pratique de gouvernement. Les progressistes sont-ils prêts à tenter l’expérience ? Là aussi chacun a son intime conviction.

Sur le racisme antiblanc, le journalisme de marché trouve vite ses limites, incapable de piocher dans les moindres rudiments sociologiques. M. Le Pen peut s’effarer des musulmans qui “prient dans la rue” (énoncé comme une attaque contre la France), “des rappeurs qui insultent la France”, “des zones de non-droits”, y entendre des zones de non blancs (et là aussi comprendre “étrangers”). Plus étrangère que les “étrangers”, la notion de dominants/dominés semble étrangère aux champions médiatiques. Tous les racismes sont condamnables, mais les discriminations structurelles d’une société sur les minorités ne sont pas du même ordre que les éruptions sporadiques dites “anti-françaises”. Et dont on peut aussi se demander si elles ne sont pas une réaction défensive à une mise au ban. En d’autres termes la force d’impact du racisme sur le dominant par un dominé n’a pas la même force que sur le dominé déjà stigmatisé (doublement) par le dominant. C’est oublier ainsi que toute une société conspire dans le sens d’une discrimination à l’emploi, au salaire, au logement, à la représentation médiatique, à la représentation électorale… Enfin que l’insulte d’un “reubeu” de banlieue envers un “céfran” n’a pas la même puissance destructrice qu’un système social générant massivement de l’exclusion.

Un journaliste un peu consciencieux aurait aussi pu dégainer l’étude universitaire parue dans la presse qui met l’accent sur le solde financier positif de l’immigration en France. “Une bonne affaire” de 12,4 milliards d’euros entre ce qu’“ils” coûtent et ce qu’“ils” rapportent. Une argumentation qui ramène au “tout marché”, “tout négociable”. Une sorte de balance des paiements aux relents ethniques. Finalement il s’agit d’une position aussi ignoble que les emportements sur les allocations familiales, les aides sociales données aux parasites. Un raisonnement comptable qui détermine l’acception des Hommes au regard de leur solde positif ou négatif sur les finances de l’État. Finalement, ce n’est pas ce que cherchent non plus les Le Peniste. Pour une grande partie, il s’agit d’un rejet rationnel de l’autre. Un changement conscient de paysage ethnique. Quand M. Le Pen prétend ne pas “être contre les étrangers”, c’est une œillade médiatique comprise par tous. Un double sens à usage général. Et aucune démonstration ne peut en venir à bout. En ce sens, la dédiabolisation est aussi (et surtout) un piège. La xénophobie n’est pas une subversion glamour. Aussi bien que les arguments financiers qui ramènent les hommes au rang de choses n’aident pas à comprendre l’autre et ne renseignent pas sur les “pourquoi”.

Le FN se satisfait pleinement du système, pas tout à fait une démocratie mais qui pratique (pour l’instant) la liberté d’expression. Pas vraiment une démocratie car elle peut porter dans les élections des formations pouvant l’annihiler. Fort de la liberté d’expression, le FN jette sur la place publique ses thèmes favoris. Dans un sidérant renversement des rôles, les progressistes sont maintenant sur la défensive, dans une autocensure de leurs affirmations pour une société vivable. Ils vont jusqu’à se mettre à la place d’électeurs xénophobes en se demandant ce qui les exciterait, “ne pas faire le lit du FN”, “ça va faire progresser les extrêmes”. Tout pour leur plaire afin qu’ils fassent l’honneur de ne pas voter ignoble. Dans le carrousel sans fin, on fini par utiliser les mêmes mots pour définir des choses différentes. Laïcité à toutes les sauces, communautarisme, différence, termes jetés à l’encan et vidés de leur sens pour servir le dieu scrutin. L’ombre du frontiste plane, il faut lui faire plaisir pour qu’il renonce. Une soumission sans issue. Une inversion “démocratique” qui pousse droit vers l’abîme. Car aujourd’hui qui se soucie de ce que pensent les progressistes ?

Vogelsong – 12 décembre 2010 – Paris

Publicités

7 réflexions sur “La dédiabolisation glamour #2

  1. je vais te re-re-re-redire que j’adore mais…
    – tu mets qui sous l’étiquette « progressistes » ?
    – « C’est oublier ainsi que toute une société conspire dans le sens d’une discrimination à l’emploi, au salaire, au logement, à la représentation médiatique, à la représentation électorale… »
    L’école et GRATUITE et la même pour tout le monde. Celui qui VEUT bosser, peut importe son origine, y arrive. Les assistantes sociales des établissements peuvent t’aider à aller chez l’orthophoniste gratuitement en cas de difficulté. Et je sais de quoi je parle.
    encore une fois, celui ou celle qui sort ingénieur trouve du boulot, celui ou celle, peu importe son origine, qui a un dossier en béton, accède à n’importe quel établissement.
    Alors non, la société ne conspire ni contre les pauvres, ni contre le personnes issues de l’immigration, ni contre… etc…
    Oui, la société dans laquelle on vit devient de plus en plus égoïste mais il peut être facile de faire sa place du moment qu’on s’en donne les moyens.
    C’est le seul passage auquel je n’adhère pas, voilà…

    J'aime

  2. Pingback: malaise dans un mouvement (vaguement démocrate) « les échos de la gauchosphère

  3. Marine à l’école

    1- La retraite à 60 ans et à taux plein !
    s’il vous plait ne vous occupez du mode de financement, nous assumons, vous assumez, ils assument…
    2- Nous allons mettre un terme à la mauvaise foi du ministère de la santé et augmenter le prix du tabac et de l’alcool de 200%.
    et permettre aux établissements publics de renflouer les caisses -de la sécurité sociale.
    3- redonner aux femmes le droit de se voiler la face et de se dévoiler les fesses, c’est selon ,l’état n’est pas confesse!

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Marine

    J'aime

  4. J’ai beaucoup aimé cette analyse très pertinente . C’est vrai que devant cette société du paraître ..à la télé , on se sent quelquefois bien démunis .
    Mais il me semble tout de même que celui ou ceux qui ont banalisé LePen et ses idées , c’est Sarkozy et sa bande qui ont joué avec le feu .
    En 2007 , il n’y avait pas de mots assez forts pour encenser le « maître » à casser le FN .
    Que d’éloges envers celui qui n’a pas hésité à lier immigration et identité nationale ! Même LePen n’y aurait pas pensé !
    Il n’en avait en fait que phagocyté les idées , les renforcant même en rappelant sans cesse dans ses décisions que le danger vient de l’autre , de l’immigré , du pauvre , du malade , de celui qui par sa simple présence peut vous contaminer.
    Sarkozy a voulu laver plus blanc que blanc , il a échoué sur tout , car Marine LePen comme beaucoup d’ autres pense que s’il a échoué c’est qu’il n’est pas allé encore assez loin !
    Alors on recommence , c’est à qui fera le plus gros paquet-cadeau en y mettant pêle-mêle les socialo-communistes et tous les partis de gouvernement d’être les responsables de tous nos maux . Chacun y va de sa petite formule , de son petit bout de la lorgnette , de son viseur laser !
    Sarkozy pour exister a transformé la France en autant de snipers qu’il y a d’individus .
    La mode est au « tous pourris » , donc au « tout se vaut » . Tout le monde s’y met , de l’extrème gauche à l’extrème-droite bien sûr .
    On fait dire aux mots tout et son contraire . La laïcité dont tu parles , un des symboles essentiel de notre démocratie est ringardisée , tout est traîné sur le terrain de la religiosité .
    Même si l’intention politique des islamistes est de dominer le monde , ce n’est pas une raison pour y associer les musulmans pacifistes ( ça existe , j’en ai rencontré) .
    Car il ne faut pas se voiler la face ( expression ô combien d’actualité) , les attaques se font essentiellement sur le monde arabe , par la faute de ceux qui veulent importer chez nous la guerre israélo-palestinienne en nous obligeant , par la force s’il le faut , à prendre parti pour eux . Le voile étant l’un des symboles de la suprématie d’une religion sur une autre et surtout de l »enfermement dans lequel on veut mettre les femmes .
    C’est là qu’intervient notre nouvelle Jeanne d’Arc , sabre au clair , afin de bouter les arabes hors de France ! Le père en rêvait , la fille va essayer de le faire !

    La dédiabolisation étant un terme religieux associé autrefois à la chasse aux sorcières , n’est effectivement pas l’expression adaptée à la lutte sans merci contre ce fléau des esprits : la haine de l’autre et donc au pouvoir par l’extermination ! C’est mal parti !

    J'aime

  5. Pingback: PIRATAGES | JEAN-JACQUES & LUCIANA vous salue

  6. Pingback: Variae › Marine Le Pen et le Petit Chaperon Rouge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s