Entretien avec Erwan Lecœur : L’extrême droite, entre croyance et politique (Audio) #1

“Entre le prophète et le bureaucrate, c’est le prophète qui gagne” E. Lecœur citant M. Weber

E. Lecœur dissèque l’extrême droite depuis deux décennies. Expert du sujet, presque prophète, en 2002 il évoque avant l’élection présidentielle, la présence de J.M. Le Pen au 2nd tour. Puis en 2006 déclare : “On peut assister en 2007 à une forme de révolte conservatrice”. Plutôt bien vu. Assez à l’aise, intellectuellement charpenté citant A. Gramsci ou M. Weber , il se prête rapidement à l’entretien fleuve avec des blogueurs, débondant sur le Front National, N. Sarkozy, le Front National, les Le Pen (père et fille). Il donne ici, en une vingtaine de minutes quelques éclairages précieux, en particulier sur le virage ultra sécuritaire et ethnique d’août 2010 du pouvoir sarkozyste.

  • Des heures sombres du XXe siècle à l’UMP : Un point godwin ?

Pour E. Lecœur les sociétés à un moment de l’histoire qui doivent choisir entre deux visions du monde. Celle des gardiens dont l’extrême droite et l’UMP font partie. Elle consiste à restaurer une communauté originelle nationale idéale. Un retour au tribalisme par des méthodes de gouvernement autoritaires. Ou une alternative progressiste visant à réformer la société dans une perspective “moins noire”.

Il s’étend aussi sur la stratégie de N. Sarkozy face à J.M. Le Pen. Le positionnement du candidat de 2007 consiste à incarner un Front National qui agit. N. Sarkozy se pose comme la partie efficace du parti frontiste. Pour E. Lecœur le candidat de l’UMP relègue le Lepenisme au ministère de la parole.

  • N. Sarkozy, un aboutissement des idées d’extrême droite au sommet de l’Etat ?

E. Lecœur traite du ratissage sarkozien de l’électorat du Front National. La stratégie qui a fonctionné en tant que candidat, mais qui risque d’être inefficace en tant que président sortant. N. Sarkozy ne peut être l’éternel candidat sous peine d’autocritique et surtout d’aveu d’échec.

La situation actuelle est le résultat d’un cheminement intellectuel d’une certaine droite française. Les thèses développées au sein de cercles de réflexions comme le GRECE et le club de l’horloge. Une idéologie presque achevée, arrivée avec l’UMP au sommet de l’état. En d’autres termes, une stratégie de noyautage qui arrive à presque à son terme. Et ce, malgré une droite dite républicaine qui durant les trente dernières années a essayé de l’endiguer.

Vogelsong – 1 novembre 2010 – Paris

Publicités

3 réflexions sur “Entretien avec Erwan Lecœur : L’extrême droite, entre croyance et politique (Audio) #1

  1. Alliance avec le FN : un député UMP brise le tabou.

    L’élu du Nord Christian Vanneste milite pour la fin du «cordon sanitaire» à l’égard du parti frontiste en vue des législatives de 2012. Un sujet sensible pour les leaders de l’UMP et du FN.

    Coutumier des déclarations chocs, le député UMP du Nord Christian Vanneste a encore frappé. Interrogé le 6 octobre dernier au micro de Radio Courtoisie – une antenne proche de l’extrême-droite -, l’élu du parti majoritaire s’est clairement prononcé pour une alliance avec le FN lors des législatives de 2012.

    «L’alliance avec ce qui est à notre droite est tout a fait possible», a-t-il déclaré.

    Et son collègue de l’UMP, le maire de Montfermeil Xavier Lemoine, de renchérir : «Il est nécessaire et indispensable que l’on arrive à cette union de toutes les droites, y compris avec le FN».

    http://www.lefigaro.fr/politique/2010/10/20/01002-20101020ARTFIG00478-alliance-avec-le-fn-un-depute-ump-brise-le-tabou.php

    J'aime

  2. La droite « décomplexée » comme aimait à le dire Sarkozy , c’est celle qui ne se gène plus pour asséner les coups même si ça se voit , celle qui stigmatise , qui expulse , qui réprime .
    C’est le bras armé du FN , celle qui vote les lois les plus répressives , dignes d’un gouvernement Pétain , celle qui casse systématiquement tout esprit de solidarité , qui , consciencieusement , méticuleusement détricote le tissu social en mettant en lambeaux chaque pan des services publics synonymes pour eux « d’assistanant » et de dépenses inutiles .
    C’est un dogme capitaliste qui a la vie dure . Nous baignons depuis notre enfance dans cette secte qui sous prétexte de vouloir notre bien à tous , ne sert que les intérêts de quelques uns .
    La doite dite « républicaine » qui n’a de républicain que le nom , comme les jeunes « populaires » qui ne le sont pas du tout , a toujours eu la nostalgie du retour en arrière , du bon vieux temps où on pouvait exploiter son prochain sans entraves .
    Alors , l’occasion est trop belle avec Sarkozy , de rogner un peu sur les « avantages acquis » , c’est toujours ça de pris à l’ennemi ( le peuple).
    La trouille au ventre , comme les aristocrates sous Louis XVI , voyant leur roitelet passer à un niveau de popularité jamais atteint (27%) , ils se réfugient chez leur fidèle soutien qui pour l’heure les snobe « superbement » .
    Viendra le moment tant attendu des élections et son cortège de platitudes , de haines , de rancoeurs , et les frontistes rayonnants passeront de fait pour ceux qui ne se sont jamais sali les mains ….ils auront fait faire le sale boulot par d’autres , Sarkozy 1er entre autres .
    Il faudra donc s’attendre , avec des sondages qui montrent comme par hasard que « plus de 33% des français ne sont ni à gauche , ni à droite , ni au centre » , à un repli sur ces valeurs les plus réactionnaires et les plus répressives de tous les temps.
    Demandez le programme !

    J'aime

  3. Pingback: Le Front National répond à une crise du sens de notre société | Reversus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s