Un microcosme exalté souffle sur le voile

Ilham Moussaïd porte le voile. Elle est française, étudiante, féministe, et quatrième sur la liste NPA du Vaucluse. C’est trop. Beaucoup trop pour un pays comme la France. Beaucoup trop pour une nation en plein maelstrom identitaire. Le pays des Lumières, l’ex-fille aînée de l’église, ne tolère pas qu’une candidate locale fasse état de son appartenance religieuse. En France quand on est musulman, on l’est avant toute autre chose. On l’est avant d’être militant, citoyen et peut être même humain.

Un vil coup monté par la mouvance bobo-alter-trotskiste pour faire tourner les rotatives à plein régime. En plein fiasco bessonien sur l’identité nationale, le parti d’O. Besancenot plonge dans le marketing politique en promouvant une jeune musulmane. Une militante qui porte chèche et voile, mais surtout qui gère les comptes locaux du parti, s’engage dans les quartiers et accompagne les enfants en difficulté scolaire. Il semble que ce pedigree ne suffise pas à faire tomber l’anathème qui pèse sur la mahométane. En France, il vaut mieux noyauter, pantoufler et monter les échelons à l’hélium des structures partisanes, tout en présentant un profil « convenable » plutôt que s’impliquer socialement en montrant une appartenance à l’islam. « Ce qui est incompréhensible et inadmissible, c’est que le NPA qui lutte contre l’aliénation, la soumission des femmes, pour l’égalité, puisse lui-même créer cette confusion » se fend F. Hollande pour parler de I. Moussaïd. À gauche, la bien-pensance est sans limites. Les nouveaux exégètes du NPA pointent, de leur gros doigt, les contradictions trotskistes. On se lamente devant une musulmane qui se revendique laïque et féministe. Qui a le toupet de le montrer. Mais plus drolatique, venant d’un dirigeant socialiste, c’est la désinvolture avec laquelle il peut fustiger une « confusion », alors qu’il porte l’héritage de trente années de reniement sur l’égalité et la solidarité. Le Parti socialiste concernant l’Europe par exemple n’a jamais entretenu de confusion ? Une confusion d’une portée infiniment plus importante qu’une militante voilée d’une formation à 5%. Bien évidemment, les partis sont inattaquables sur la parité. La confusion ou le double langage n’est pas une pratique coutumière en politique. F. Hollande et nombre de responsables, qui se pensent progressistes, s’étonnent d’une paille de la gauche radicale, sans gêne quant à leurs propres poutres.

Ce sont toujours les mêmes qui trinquent. En l’occurrence les femmes. En France, pour lutter contre l’asservissement religieux, on prévoit de punir les femmes. Seulement les femmes. « À foi égale », une femme sera expulsée d’un lycée, empêchée de se présenter sur une liste électorale, alors qu’un homme n’encourt aucune sanction, ni prohibition. La bataille pour la laïcité se cantonne à éliminer du paysage les signes distinctifs. N. Sarkozy prononça un discours moyenâgeux à Latran, C. Boutin proche des milieux fondamentalistes chrétiens occupa des postes gouvernementaux. Les cohortes du parti présidentiel sont garnis de culs bénis, quant à la gauche elle regorge de gentils militants qui se présentent eux-même comme « cathos de gauche ». Quant aux démocrates-chrétiens, ils ont prospéré dans tous les pays européens. Mais tous ces points semblent largement échapper aux fanatiques de l’égalité. Il est préférable de porter le fer sur une militante radicale.

Car de manière sous-jacente c’est la dimension ethnicoreligieuse qui pose problème. Les amalgames instantanés véhiculés par l’ambiance méphitique de ce pays permettent tous les écarts. Il faut sans cesse réitérer des banalités pour s’extirper de l’embrouillamini nauséeux : Arabes, musulmans, immigrés, délinquants, terroristes. Et dans le contexte post 2002, tout n’est que phantasme sur la république en danger. E. Zemmour, l’éditocrate racialiste voit une cinquième colonne sarrasine mobilisée par les communistes pour piller le pays, « une nouvelle chaire à canon pour la révolution ». Comme si le NPA avait un projet sérieux de révolution.

Enfin, l’aliénation. Car il est certain qu’un voile est toujours une aliénation. Telle, qu’une fille de 22 ans, étudiante en BTS, décide de faire partie d’un mouvement politique de gauche. Elle déclare « défendre l’avortement et l’homosexualité ». La soumise va jusqu’à se présenter devant le suffrage démocratique. Un exemple irréfutable d’ostracisme anti-laïc. Car toute vérité en politique est un mensonge, une féministe voilée relève de la manipulation.

La République se vit cheveux aux vents. Symbole ultime dans la libre pensée. La musulmane n’a pas le droit au chapitre, tant qu’elle ne quittera pas ses ostensibles défroques. Chapeautée par des féministes et des « sages » qui savent mieux ce qui est bon pour elle. On lui préfère une citoyenne à la conscience molle exhibant string Prada et nombril. Ces intransigeants ne mégotent pas sur les valeurs fondamentales de notre société, particulièrement en ce qui concerne une jeune fille voilée. Ce sont d’ailleurs les mêmes, qui pour sauvegarder la pureté laïque de la grande nation française infligeront des contraventions au petit millier de femmes déjà cloîtrées qui portent la burqa.

Vogelsong – 6 février 2010 – Paris

Billets connexes :

Publicités

54 réflexions sur “Un microcosme exalté souffle sur le voile

  1. Difficile de discuter sur le voile, ce terrain est miné, je m’y suis essayé cette semaine en ayant une autre opinion que toi… J’ai lu un article dans l’Huma hier que je ne trouve pas mal au sujet du NPA et de cette militante :

    « Les femmes des cités stigmatisées

    Le NPA espère se rallier « les banlieues » en exhibant une candidate voilée. Et amalgame ainsi les habitantes des quartiers populaires à celles qui se soumettent à Dieu.

    Qui peut reprocher aux femmes voilées de s’engager dans un parti  ? Le NPA s’honore d’en compter dans ses rangs. On aimerait qu’avec elles, comme avec l’ensemble des militants, il œuvre à un travail d’éducation populaire comme est censée le faire, en interne et en externe, n’importe quelle formation progressiste. Car on ne naît pas libre, on le devient  ! On ne naît pas anticapitaliste, on le devient  !

    En exhibant une candidate à la tête recouverte d’un hidjab, effet religieux destiné à dissimuler ce que les yeux masculins ne sauraient voir, le parti d’Olivier Besancenot se place plutôt dans le registre politicien. Alors qu’il souffle sa première bougie dans un contexte particulièrement défavorable, il a trouvé dans cette affaire le moyen de capter l’attention. Qu’importe l’instrumentalisation, pourvu que le NPA se replace sous les projecteurs de l’actualité et apparaisse comme la victime de « la classe politique qui nous tombe dessus », selon les termes du facteur « révolutionnaire » sur I-Télé.

    Pire, le NPA veut croire qu’en élevant ce signe religieux conservateur au rang d’étendard, il se ralliera « les banlieues ». « La question qui se pose pour tout le monde, c’est de reprendre pied dans les quartiers populaires », assure, péremptoire, le leader du parti d’extrême gauche. Est-ce la méconnaissance de ces lieux, déjà suffisamment stigmatisés par le pouvoir, qui pousse Olivier Besancenot à amalgamer les femmes des cités à celles qui se voilent  ? Quel mépris, quel paternalisme dans cette volonté de les cantonner toutes dans un rôle de soumission à Dieu ou à quiconque. Comme si les femmes des quartiers populaires, contrairement aux autres, étaient incapables de se révolter contre l’ordre patriarcal que les religions, quelles qu’elles soient, perpétuent. »

    Mina Kaci

    PS : comment fait-on pour accéder à l’intervention de Lordon ?

    J'aime

  2. je ne parlerais pas de ce sujet qui occupe bien trop notre temps de cerveau disponible, je n’ai d’ailleurs pas un avis bien arrêté.
    je respecte toutes les croyances religieuses mais je sais une chose : être féministe, c’est à dire revendiquer l’égalité des droits hommes/femmes est incompatible avec la pratique d’une religion monothéiste fondée sur le fait que Dieu est un homme (et penser qu’il a des couilles me fait marrer)

    J'aime

    • Tu as raison c’est un sujet microcosmique.
      Pour ma part je les déteste également.

      Le problème c’est l’idée de dieu, ou les couilles ?

      Je crois que Zeus avait des testicules…

      J'aime

      • c’est l’idée qu’un Dieu qui est par essence immatériel , qui a crée le Monde à partir de rien etc ait besoin d’être sexué. le jour ou je me suis demandé pourquoi ,j’ai compris que contrairement à ce que j’avais appris au caté ce n’est pas Dieu qui avait crée l’homme à son image mais l’inverse

        J'aime

      • et donc sa fonction essentiel est de maintenir l’ordre social. voila pourquoi c’est incompatible avec le féminisme. et aussi avec la volonté de changer le monde ce que je croyais être l’objectif du NPA.

        on peut être croyant et au NPA, mais pas pratiquant de ces religions là sans les contester

        J'aime

      • Zeus est un dieu « père » ( il y a le grand père aussi, hein) , qui a un comportement autre que le Dieu/Yahvé. Il joue avec les humains, leur fait des blagues (il se déguise, trompe, manipule), féconde les femelles pour créer des demis-dieux qui amusent la galerie. Et ses enfants complotent, font la même chose avec les femmes humaines, et paraient-ils provoquent des guerres, du vent, des tempêtes etc.. Les déesses charmaient les mortels, mais ne faisaient pas de sexe avec eux: Forcément, les « hybrides » seraient nés dans l’Olympe: vous imaginez le bordel ? non c’est pas possible.

        Le dieu monothéiste Yahvé est un fumier: il prend un ange super puissant et le transforme en Satan , chargé de faire du mal. Tout le mal, enfin c’est ce qu’on dit. Par ce que même dans leurs écrits c’est Dieu qui tue 100000000 fois plus que Satan.

        Alors Oui Zeus avait des couilles et ses enfants baisaient les humains dans la joie et la bonne humeur et c’est pour ça que les chrétiens l’ont fait disparaitre.

        J'aime

  3. Vogelsong, le religion est l’opium du peuple. Il y a plus grave en ce moment, les fonds spéculatifs aidées par les agences de notation (ces batards) se lancent dans le spéculation contre les peuples.

    J'aime

      • oui, la fiance est une drogue pure qui donne un sentiment de puissance aux bouffons du top 1%. Ceux là même qui ont réussi à faire croire aux soc-lib que la dérégulation c’était de la bonne et que la puissance publique, le collectif c’était du bolchevisme satanique. Il faudra se souvenir de la remarque de J-P Chevenement « ce n’est que 3 ou 4 ans plus tard qu’on a compris », quand il nous a parlé de l’acte unique.

        Je ne vois plus hélas que la « violence » politique comme solution, c’est à dire adapter le droit, et mettre ces gens en prison à vie en leur laissant leur lacets et des cordes. Sinon nous irons vers une oligarchie anarchique au delà de ce qui nous énerve déjà, et là la tension sociale sera si forte que la violence « physique » apparaitra. Et on ne sait jamais dans quel sens.

        J'aime

  4. je redis ce que je dis par ailleurs : on ne doit jamais jeter la pierre ou quoi que ce soit aux croyants. Cette jeune fille peut croire à ce qu’elle veut, ou elle veut, comme elle veut. Par contre, il convient de lutter contre les « dealers » de ces croyances. Ceux qui la vende et qui en vive. Et il semblerait bien que le Npa dans cette affaire en soit le grand bénéficiaire, du deal.
    Et comme l’a rappelé Olympe, les 3 grands monothéismes sont basés sur le patriarcat. (autorité du père, descendance par les mâles, toussa…) Nous faire donc passer un signe extérieur religieux, quel qu’il soit, pour un féminisme-laïc-religieux, c’est un peu pousser Mémé dans les orties.

    J'aime

    • Je persiste « bêtement ».
      Cette citoyenne est surement une militante libre de ses choix.

      Sur le deal NPA, islamistes radicaux, j’attends les preuves, autres que les allégations du cancrelat de la pensée, E. Zemmour.

      J'aime

      • le réactionnaire chroniqueur radio a au moins raison sur un thème : Besancenot n’a pas lu Marx ni Lénine. Sinon il n’aurait jamais « avalisé », « défendu » cette candidature qui encourage et entretient une pensée justement réactionnaire chez les jeunes de banlieue. Il se situe donc avec cette jeune fille dans un autre combat : celui du jeu bourgeois qui cautionne les élections, toussa, toussa…

        je redis que cette jeune fille pense et croit en un Dieu, peu m’importe, c’est son droit ! :)

        Par contre, il est plus intéressant de voir dans cette petite « affaire », la stratégie du Npa, ses arguments pour essayer de ne pas perdre son ancien électorat trotskiste (sur le féminisme, la laïcité, la lutte des classes..) et dans le même temps ceux mis en avant pour « draguer » son nouvel électorat de banlieue (le léger voile laïc (sic !)…)
        Comme je l’ai mentionné ailleurs : il est avéré que l’Islam fédère des résistances au monde libéral. C’est très bien. Sauf que Besancenot et le Npa se plante dans leur réponse : celle ci doit être politique et non théologique. :)) (Pas tapé !)

        J'aime

      • Je ne pense pas qu’il y ait deal, mais juste une instrumentalisation, un coup de comm’ assez basique qui peut se retourner contre le NPA, parce que la stratégie de la citadelle assiégée, c’est limite… Ce fait montre surtout que le NPA n’a pas fait son travail d’éducation populaire, n’a pas fourni tous les outils utiles à la prise de conscience de ses militants.

        En faisant ce coup médiatique, le NPA nous détourne de ce qui devrait nous préoccuper tous : la spéculation contre les Etats.

        Il y a quelques années,en Amérique latine, des pays ont du faire face à de telles spéculations, ont été contraints à des sacrifices imposés par le FMI (l’oligarchie s’en tire, pas le peuple saigné), et puis, comme les remèdes néo-libéraux étaient pires que le mal, ces États ont carrément fait faillite… Et c’est à cet instant-là, qu’ils ont décidé de reprendre leur destin en main, de tourner le dos à ces institutions internationales criminelles, de mener des politiques plus sociales, de nationaliser certains secteurs…

        L’UE a imposé à tous ses États membres des sacrifices pour se conformer au néo-libéralisme et au monétarisme. les plus fragiles dont la Grèce sont dans l’œil du cyclone boursier. On commence à évoquer le Portugal, l’Espagne… Des spéculateurs qui ont été sauvés en 2007-08 par les États, peut-être même ces Etats-là, spéculent contre leurs sauveurs ! Si, l’UE poursuit sa politique suicidaire, on parlera bientôt des autres pays membres, comme l’Irlande, la France, etc ?

        J’espère que ce sombre épisode ouvrira les yeux des femmes et des hommes de gauche qui pensent toujours naïvement que l’UE construira l’Europe sociale…

        J'aime

    • « Nous faire donc passer un signe extérieur religieux, quel qu’il soit, pour un féminisme-laïc-religieux, c’est un peu pousser Mémé dans les orties », écrivez-vous. Ce n’est pas ce qui est dit mais qu’Ilham porte le voile, par choix personnel, ce qui ne l’empêche pas, à l’en croire, d’être féministe et laïque. Mais son foulard n’est pas le signe de sa laïcité et de son féminisme !

      J'aime

  5. Que le NPA ou que d’importe quel autre parti puisse instrumentaliser la ferveur religieuse qui existe dans les banlieues a des fins électorales me navrent. Que le NPA ou n’importe quel autre parti puisse introduire la religion dans une élection républicaine aussi. Ca fait de moi un bobo et un bien pensant ?

    Tant pis.

    JR

    J'aime

    • Tu pars de 2 présupposés que je pourrais partager.

      Il est probable, et c’est ce qu’elle dit, que cette 4e de liste dans le Vaucluse soit une militante et citoyenne. Nous n’avons aucune raison de ne pas la croire.
      J.L.Mélenchon fustigeait la vérité cachée dans le mensonge…

      J'aime

  6. On peut pas être un parti de gauche ou d’extrême-gauche, et présenter une femme voilée (ni quelqu’un avec une kippa, une soutane, ou autres signes religieux ostensibles).
    Elle est sans doute sincère, mais ON S’EN FOUT !! Ce qu’elle représente en se présentant ainsi avec le voile est incompatible avec les valeurs de la gauche : c’est le refus de la laïcité (en France, la pratique de la religion est privée, point barre), c’est la soumission de la femme à l’homme, etc.
    L’oppression que représente l’islam est aussi dangereuse que celle du capitalisme. Combattre l’une et se soumettre à l’autre, c’est profondément stupide.

    Qu’elle reste « cachée » ! Faire, comme le fait le NPA, de cette jeune fille l’étendard des jeunes de banlieue, c’est participer à une pression sociale dans certains quartiers visant à la domination masculine et à la disparition des femmes derrière les voiles.

    http://vinz-a.blogspot.com/2010/02/la-candidate-voilee-du-npa-un-scandale.html

    J'aime

    • « L’oppression que représente l’islam est aussi dangereuse que celle du capitalisme. »

      J’ai interviewé une jeune députée européenne qui portait un magnifique ensemble griffé, qui d’ailleurs lui allait à merveille. Qui est le symbole même du capitalisme et du fétichisme consumériste.

      Je n’ai vu personne s’élever contre les signes ostentatoires de capitalisme, à gauche comme ailleurs…

      J'aime

  7. Waow ! C’est le premier post sur ce sujet que je lis qui soit dépassionné et loin du buzz ! le simple fait de ne pas se pencher sur le vocable même de laïcité est un parti pris qui entache les prises de position que j’ai pu lire ça et là sur cette jeune fille.
    C’est incroyable de se jeter sur elle comme un déni de démocratie, quand l’ assemblé nationale a abrité tant de député démocrates chrétiens, voir d’ abbé comme l’ abbé Pierre.
    Je considère que la religion est une affaire personnelle et que seul le prosélytisme doit être tenue hors du champs public. On peut être croyant et laïc si l’on fonde son engagement public sur le respect des idées et le débat, et que l’on tient la religion hors du champs.

    J'aime

      • Le problème n’est évidemment pas que cette jeune fille soit musulmane, c’est qu’elle porte le voile. Donc la comparaison avec les démocrates-chrétiens ne tient pas debout.

        Et quand le NPA prend, pour se défendre l’exemple des prêtres députés, c’est n’importe quoi : ça appartient au passé (et heureusement), et les prêtres députés ont toujours été de droite !

        Encore une fois, laïcité = religion dans la sphère privée, voile = affichage public de sa religion. C’est totalement incompatible

        J'aime

        • Tu m’expliques que depuis plus d’un siècle seule la gauche est laïque et démocratique. La droite est hors champ de la république.

          « Donc la comparaison avec les démocrates-chrétiens ne tient pas debout. »
          Oui. C’est renversant. Chouiner devant un voile musulman d’une militante d’extrême gauche plutôt que devant un parti qui prône des valeurs ouvertement religieuses. Et dans la sphère publique. Renversant.

          J'aime

        • @ Vinz : et Maryse Joissains-Masini, députée maire d’Aix-en-Provence, qui pose sur ses dernières affiches électorales avec un crucifix de 12 cm ? Et Sarkozy lui-même qui fait ostensiblement le signe de croix ?

          J'aime

  8. Mon point de vue, concernant les religions, a été parfaitement exprimé par Olympe. J’ajouterais simplement que cette jeune femme, quelle que soit sa sincérité, est manipulée par le NPA à des fins politiciennes. Et qu’il est bien des pays où porter le voile ne relève pas d’une liberté de choix et/ou de confession mais est l’un des vecteurs d’opression de la population féminine, avec la lapidation, l’interdiction de conduire ou autres pratiques obscurantistes qui ont peu à voir avec la foi. Le voile n’est donc pas un symbole neutre, féministement parlant.

    J'aime

    • « J’ajouterais simplement que cette jeune femme, quelle que soit sa sincérité, est manipulée par le NPA à des fins politiciennes. »
      C’est une information. Merci.

      « Et qu’il est bien des pays où porter le voile ne relève pas d’une liberté de choix et/ou de confession mais est l’un des vecteurs d’opression de la population féminine, avec la lapidation, l’interdiction de conduire ou autres pratiques obscurantistes qui ont peu à voir avec la foi. »
      Et qu’il en ai d’autres où cela relève du choix. Le cas d’I. Moussaïd en fait partie.
      Ni I. Moussaid, ni le NPA ne parlent de lapidation.

      « Le voile n’est donc pas un symbole neutre, féministement parlant. »
      Féministement. J’ai vais me contenter de raisonner humainement.

      J'aime

      • @ Frieda et Olympe : je ne tranche pas la question, fort complexe, mais juste une phrase de mon billet : « Pour cette jeune étudiante avignonnaise, qui parle avec l’accent chantant du midi, le port du foulard est un choix individuel, assumé, et très loin d’une manifestation d’intégrisme puisqu’il ne l’empêche pas de prôner la laïcité, bien que croyante. Et le féminisme – que ceux qui voient dans ce fichu foulard une oppression de la femme méditent sur cette volonté ethnocentriste de faire le bonheur des gens malgré eux. »

        J'aime

  9. Pingback: Besancenot et la Burqa utile du sarkozysme | Reversus

  10. Drôle de conception de la laïcité ! Qu’y-a-t’il de gênant ? Son foulard ou sa foi (éventuelle) ? Je n’aime pas trop les affirmations péremptoires qui prétendent discréditer le croyant au nom de la raison (même féministe). Je n’avais pas compris le sens ton billet à la première lecture Vogelsong, il me semblait quelque peu jésuitique. A la relecture, c’est plus clair. Et quoique j’en pense, la discussion plus utile qu’idiote.

    J'aime

  11. Ton billet est bien écrit et il a le mérite d’être à contre courant mais je ne partage pas ton idéalisme.

    D’une, tu feins de ne pas percevoir l’opération purement marketing du NPA. C’est bien pensé comme l’a dit R.Pigenel, « ce fichu est suffisamment léger pour ne pas faire peur, mais suffisamment couvrant pour être métonymique du voile islamique en général ».

    Tu sabres E.Zemmour mais il a raison lorsqu’il dit que depuis quelques années, le parti anticapitaliste se rapproche de certains mouvements intégristes. C’est une réalité qu’on ne peut nier. Cette femme voilée, c’est avant tout un appel du pied à toute une frange de la population française de confession musulmane qui ne se sent pas intégrée. Quel projet pour eux ? Aucun, le NPA se contente d’exacerber les tensions comme souvent…

    Ensuite en France, nous avons la chance que la religion s’efface devant les principes républicains qui fondent notre communauté nationale. Je suis contre une loi sur la burqa mais je suis pour la réaffirmation des principes de laïcité dans les lieux publics.

    N’oublions pas que notre civilisation occidentale est une civilisation du visage. Il suffit de se rappeler l’importance des « imagines » dans la Rome Antique. Il faut respecter cet héritage car c’est le socle historique et culturel sur lequel repose notre « vivre ensemble ».

    J'aime

    • « tu feins de ne pas percevoir l’opération purement marketing du NPA »
      J’ai passé l’âge de faire l’idiot « pour de semblant », histoire d’écrire un billet à contre courant.

      Mais tout est dans le texte. Je ne peux discuter inlassablement de ce que j’exprime en 6 000 signes… Amoins que celà soit mal écrit, et c’est là une limite infranchissable.

      Zemmour, le racialiste, l’anti-féministe, trouve un échos favorable parmi bien des gens, de l’extrême gauche libertarienne, à la droite dite républicaine.

      Note bien, que I. Moussaïd montre son visage.

      A la lecture de tous les commentaires, je crois que la posture anti-Besson et sarkozy arrange tout le monde. Ils font le sale boulot, pendant que les anars et gentils républicains regardent confortablement en critiquant.

      J'aime

  12. Pingback: l’état du (non) droit en France « humeurs de gauche

  13. Bonjour, je ne partage pas toutes vos opinions mais ce voile ne me dérange pas. Ce n’est pas une atteinte aux libertés de la femme. Ce qui ne m’empêche pas d’être heurté par la burqa. Je précise aussi que je ne cautionne pas la démarche du NPA parti que je n’apprécie guère par ailleurs. En revanche tous les cris d’orfraies sont complètement hors sujet sur ce coup-là.

    J'aime

  14. « depuis quelques années, le parti anticapitaliste se rapproche de certains mouvements intégristes. C’est une réalité qu’on ne peut nier »

    Si. On peut. Parce que c’est faux et n’existe que les cervelles molles qui n’ont pas envie de vérifier les ragots. Qui ? Ou ? Quand ? Comment ? Mais ce pauvre Reversus sera bien incapable de produire un fait réellement attestant ce qu’il avance, et pour cause. Déjà, quand on prend au sérieux ce qu’il y a dans ce torche-cul réactionnaire de Marianne, c’est dire à quel point on est intellectuellement démuni.

    Ce qui est frappant en ce moment, c’est que se réalise une véritable union sacrée sur le dos de la petite pour tenter de nous faire passer pour les méchants de service. Quand un ministre UMP parle « d’instrumentalisation », ça fait déjà rire. Mais qu’un Hollande en rajoute une couche en parlant de « confusion très grave », il sait de quoi il parle : ça fait longtemps que pour un socialiste, droite et gauche c’est très « confus », en effet. La décision de présenter la copine, pour discutable qu’elle soit, ne méritait certainement pas cette tempête de merde qui montre surtout la pénétration profonde des idées les plus fangeuses sous couvert de défense d’une laïcité à géométrie variable qui comme par hasard ne concerne que les arabes…de Fourest à Mélenchon en passant par de ridicules blogeurs, cette affaire pue et ceux qui l’instrumentalisent ne sont sans doute pas trotskystes.

    J'aime

  15. Pour détendre l’atmosphère, un grand éclat de rire :

    Bernard-Henri Lévy en flagrant délire.

    Ce devait être le grand retour philosophique de Bernard-Henri Lévy. Patatras ! L’opération semble compromise par une énorme bourde contenue dans « De la guerre en philosophie », livre à paraître le 10 février. Une boulette atomique qui soulève pas mal de questions sur les méthodes de travail béhachéliennes.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/culture/20100208.OBS6232/bernardhenri_levy_en_flagrant_delire.html

    J'aime

    • Si c’est pour régler des comptes avec la direction du PS :

      1/ Aubry n’est pas MA « copine »
      2/ Tu ferais bien de reprendre l’histoire de la loi fourlardière. Et d’y analyser le rôle joué par TA « copine ».

      J'aime

  16. Pingback: Expression Libre

  17. C’est en effet le bal des hyppocrites. C’est la seul chose à noter d’interressante. Avec peut-être la légère tendance du npa a ne pas assumer ses actes, enfin sa candidate.

    J'aime

  18. C’est assez pathétique ce que je lis ici sur ceux qui tirent à balle réelle sur cette jeune femme. Donc si j’ai bien compris elle ne peut pas défendre l’égalité homme-femme puisque elle porte le voile. Par contre celles qui portent des vetements transparents défendent cette égalité. J’avais oublié, milles pardon, égalité homme-femme veut dire femme=objet sexuelle de l’homme, par contre la réciproque n’est pas vraie. Un maire UMP voulait interdire que les jeunes collégiennes montrent leurs string à l’école( lieu sacré par éxellence de la laïcité), il s’est fait allumé. Pour ceux qui croient que Dieu est séxué, c’est une belle connerie. C’est ni un homme ni une femme. En ce qui concerne la france du visage, je preciserais qu’on voit parfaitement le visage de cette jeune fille, à moins que je sois atteint d’une déficience visuelle. Si elle est élue, aucune loi lui interdit de porter le voile, à l’exeption de sa présence dans certains lieux. Même si elle respecte celà, je suis sur que certains trouveraient encore des raisons pour la mettre sur le buchet. Je prefère largement ceux qui me disent clairement qu’ils ne veulent pas de musulmans en france, au moins ils ont le mérite d’être très clair.

    J'aime

  19. La France d’aujourd’hui est islamophobe et rasciste!

    Et les gens qui écrivent ce genre d’articles ne sont que des manipulateurs!!!

    Malheureusement pour vous les gens ne sont pas tous des cons et gardent leurs liberté de pensées!!!

    J'aime

  20. Pingback: Transat AG2R

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s