C.Autain, la gauche radicale et la politique pour les nuls

Portée par des figures médiocres, la gauche radicale censée incarner la parole des plus fragiles s’abîme en discours lénifiants, déconnectés du réel. C.Autain et F.Lefebvre débattaient dans l’excellente émission « Parlons net« , qui donne un avant-goût du nouveau paysage politique français. Où foisonnent le mensonge, les postures et la politique en goguette. Un festin pour L’UMP.

42-21521704C’est la nouvelle distribution des débats politique depuis la crise. L’opposition franche de la gauche radicale et de la droite décomplexée. D.Abiker excellent journaliste au demeurant tombe dans cet écueil. Penser animer un débat enrichissant en invitant C.Autain et F.Lefebvre relève essentiellement du casting médiatique. Une tendance lourde depuis que Le Figaro en 2008 impose le chérubin O.Besancenot comme leader de toute la gauche. Une tendance pesante qui fait le jeu d’un seul parti, l’UMP. Qui fait l’intérêt d’une nébuleuse, la gauche radicale, vierge de trahisons, mais aussi de projets valables, de pensées, de « concrets ».
Et c’est alors que C.Autain, féline, fait les plateaux. Emblématique et convaincante militante féministe. Elle est un VRP de la politique hexagonale. Comme S.Pocrain, J.L.Benhamias, tous disciples du positionnement, ils posent leurs bagages toujours à l’affût de places éligibles. Sans aucun scrupule vis-à-vis des militants. La célèbre chienne de garde bascule dans la politique sous les couleurs du PCF, élue à Paris. Parachutage raté à Montreuil, elle furète du côté du NPA. Puis s’amourache du front de gauche à l’horizon des élections européennes. C.Autain n’a pas l’épaisseur, ni le bagage d’un leader politique pour la gauche. Elle croit passer les cordes du ring médiatique en pensant être épargnée. C’est mal connaître un fauve comme F.Lefebvre. Contrairement à F.Hollande qui choya R.Dati lors de ses premières télévisions, le lobbyiste de l’UMP a abominablement massacré le moineau. Si copieusement que cela en fut presque gênant. D’emblée présentée comme leader de la gauche, elle se suicide en enfilant « …ch’uis en phase avec beaucoup de choses que raconte O.Besancenot… ». « Raconte… » O.Besancenot appréciera… Face à un technicien de la communication c’est une catastrophe. F.Lefebvre n’en attendait pas tant. Atteint d’un étrange syndrome depuis quelque mois ; un tic nerveux des babines supérieures précédant une démonstration argumentaire. L’animal en devient fascinant, il pousse l’incarnation de la bête politique jusqu’à en avoir les stigmates. C’est le petit minois de C.Autain qui en fait les frais. Dévorée. Impitoyablement. Toute crue.
Dans l’incapacité de déployer une réponse objective et percutante sur les ravages de la politique de N.Sarkozy. Elle prend la pose, geint, « incante », bafouille. En pleine lévitation. Faire de la politique sans fondements mène aux abîmes. Pour C.Autain, ce n’est pas grave (au contraire), la France peut s’en passer. Pour ceux qu’elle est censée représenter, c’est une immense déroute. Une de plus.
À la convention nationale du PS, un militant CGT de l’entreprise Magnetto France témoigne d’une lutte collective âpre, pleine de douleurs et de sacrifices. Mais aussi d’une victoire où il scande avec la fierté de l’Homme resté debout « la solution, c’est nous ! La crise c’est eux !« . Deux mondes. Où l’un parasite l’autre. Trombine médiatique versus sacrifice dans le monde réel. Les responsables de gauche oublient qu’ils tiennent politiquement le destin de millions de français en souffrance, en attente. Par paresse ou inconséquence, ils délèguent des faire-valoir friables et creux. La parole sociale n’a décidément pas besoin de ça.
Face à l’hypercommunication de l’UMP, on ne peut se contenter d’une contestation sous forme de témoignages. Les dégâts du sarkozysme sont là, aveuglants, facilement démontrables pour un esprit un tant soit peu cohérent. D.Abiker et les autres journalistes sont garants de leurs castings. Ce sont des professionnels, parait-il ? Inviter P.Larrouturou par exemple eut été plus idoine. L’esprit clair, l’argumentation limpide aurait pu apporter un éclairage informatif sur l’état de la France aujourd’hui. De même que quelques propositions sociales. La seule information qui émerge d’un débat du type Lefebvre-Autain est que l’amateurisme en politique est coûteux pour les citoyens, et profitable à la droite. La malheureuse Clémentine n’est qu’un symptôme d’un mal général de la gauche radicale : figuration, posture, sans l’ombre d’une proposition. Dans ce néant, le dense D.Bensaïd doit se sentir bien seul.

La présidentielle de 2012 va être dantesque. La droite aura un bilan apocalyptique et pourrait bien s’en sortir malgré tout. Avec le même. En grande partie parce que la gauche pratique le tourisme politique. Pour l’UMP le coup parfait serait, en s’aidant de malentendus, la promotion d’O.Besancenot jusqu’au second tour. Alors à l’image du carnage dont fut victime C.Autain face au colosse F.Lefebvre, la France sera encore écrasée sous la marmule*, jusqu’en 2017 !

*B.Belin – Le colosse

Vogelsong – 23 mars 2009 – Paris

Advertisements

12 réflexions sur “C.Autain, la gauche radicale et la politique pour les nuls

  1. Je pense qu’il ne faut pas surestimer Besancenot, en dépit des attentions que lui prodiguent les médias.

    Il restera toujours dans le rôle du mec sympa qui rappelle quelques vérités frappées au coin du bon sens. D’ailleurs, a-t-il vraiment envie d’en faire plus?

    L’attitude isolationniste du NPA pour les européennes à venir montre que la situation qui est la leur aujourd’hui leur convient très bien. Un plateau télé par semaine, quelques incantations, et la boîte tourne.

    Et si quelqu’un n’est pas content, on l’exclut « de lui-même »…

    http://www.filoche.net/2009/03/18/un-communique-signe-de-archie-velveth-et-de-marc-raoul-jennar-met-christian-picquet-de-lui-meme-hors-du-npa/

    J'aime

  2. ça me fait penser que je devais faire un billet sur ce sujet « tant va la cruche à l’eau… ». Elle a permit par son absence de fond à ce CON-muniquant de sortir des nouveaux arguments. Et là on a de quoi lui rentrer dans le lard.

    Sinon pour Magnetto dont tu as mis le lien sur le MP3, un syndicaliste à laissé ce commentaire chez moi, je le copie/colle sans scrupules:

    pour faire un don de soutien aux grévistes Magnetto
    par cheque:

    a l’union locale CGT d’Aulnay-sous-bois
    19/21 rue jacques duclos
    93600 Aulnay-sous-bois

    Pour une fois que les blogs servent à quelque chose.

    J'aime

  3. Pingback: Sur le blog ” Piratages ” : Politiquement Libre

  4. Ah Clémentine Autain, la seule chose dont on est sûr c’est qu’elle est de gauche mais le problème c’est qu’elle est bien nulle part et que nulle part on ne veut d’elle ! A t elle un bilan à la mairie de Paris ? Si c’est juste pour cracher sur les copains sur des émissions de télé, elle peut aller se rhabiller.

    J'aime

  5. ça me fait plaisir de voir qqu s’en prendre à Clémentine Autain, une pauvre gauchiste dénuée de toute épaisseur au niveau du raisonnement et qui se comporte en donneur de leçon alors qu’elle n’a jamais bossé de sa vie.

    Alors que Lefebvre est grotesque, elle s’est faite achevée sans pitiée.
    à la limite, tant mieux, ça va lui remettre les idées en place et on ne la reverra pas de si tôt. C. Autain est le genre de gauchiste qui ne font que mettre des bâtons dans les roues du PS pour exister, le tout en n’ayant jamais esquisser le moindre semblant de proposition.

    J'aime

  6. Finalement, Georges Marchais, il n’y a que ça de vrai. Il faut un leader politique qui regarde Frédéric Lefèvre droit dans les yeux et qui lui dise: « Si on arrive au pouvoir, ton bouclier fiscal on le brise en morceau, on rétablit la progressivité de l’impôt sur le revenu et les revenus au-dessus de 1 million on les impose à 80% ».

    Ce genre de truc, ça permet au moins de les voir s’étrangler de rage. Au lieu de cela, les « touristes politiques » comme tu le dis très bien, ne savent faire que du compassionnel. Et que dire du chérubin joufflu?

    J'aime

  7. Que C. Autain ne sache pas sur quel pied danser, BiBi peut accepter. Qu’elle soit battue à plate couture par Lefebvre, BiBi veut bien croire VogelSong. Encore que se faire dévorer en direct sur l’écran TV ne dit rien en bien ou en mal sur la vérité en politique. Que les arguments d’Autain ne valent pas tripette et qu’elle « n’esquisse pas la moindre proposition » soit… mais… mais…que dire de Martine et de Ségolène ?

    J'aime

  8. Pour l’instant nous avons, comme disent les djeune’s, « une gauche de bouffons ». Des débatteurs sans talent ou des techniciens emmerdants, les deux complètement déconnectés de la vraie vie.
    Il n’y a pas de tribuns, qui de toute façon n’auraient rien à dire.
    Il n’y a pas de vision.
    Rien pour entraîner les foules.
    Ce qui d’ailleurs arrange bien cette fausse opposition. Une opposition coupée en deux.
    Une opposition dont une partie ne veut le pouvoir que quand ça va bien, une opposition de notables (un PS « UDFisé »).
    Une opposition dont l’autre partie ne veut surtout pas le pouvoir trouvant le ministère de la parole nettement plus confort (sauf, bien sûr si le pouvoir lui tombe dans le bec, tout cuit et absolu…).

    Bref, les pires ingrédients de la politique me semblent réunis pour faire une soupe à la grimace, avec une base qui déborde les syndicats et les partis, le truc entièrement fait pour amener un démago populiste au pouvoir.
    J’ai peur (un truc générationnel peut-être) d’une résurgence des années trente, avec une république faussement démocratique, raciste et xénophobe. Il est tellement plus aisé de chercher un coupable plutôt qu’une solution.
    Et là, c’est comme au foot: l’Arabe et le Noir me semblent en bonne place en tête suivis de près par le Juif gérant de club, prêt à tout pour exploiter les deux premiers, laissant le « vrai Français » sur le bord de la route…
    Ca ne vous rappelle rien ?
    Moi si. La famille de ma femme à payé un lourd tribut sous forme de pain de savon et la mienne n’a dû son salut qu’à la Méditerranée (c’est d’ailleurs pour ça que je préfère la cuisine sépharade à la cuisine ashkenaze qui, à mon avis est la réelle cause des pogromes…)

    J'aime

  9. J’ai vu ce pitoyable débat avant de tomber sur ton billet grâce à Dagrouik. « Bibi » ferait bien lui aussi d’aller y jeter un oeil, ça lui aurait éviter un commentaire d’ado attardé.
    Enfin, éric, tu me sembles bien optimiste, avant que Autain ne comprenne ce qui lui est arrivé, nous serons tous morts.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s