À propos

C’est promis, on ne va pas faire de bruit. Pas trop. On vous fera partager nos remarques, nos hommages ou nos coups de gueule, nos idées, parfois. On essayera de ne pas soulever trop de lièvres ni de retrouver trop de cadavres dans les placards de la politique en France. On cherchera simplement à apporter notre pierre à l’édifice.

Si vous voulez nous donner un coup de main, vous êtes d’ailleurs les bienvenus ici.

Contact – vogelsong@noos.fr

Remerciements de relectures à AM & MLF

Crédit photographiques
Bannière réalisée à partir du cliché « Pigeon« , avec l’aimable autorisation de son auteur, Pierre Laurent.

  • “Autoportrait” paru dans Vendredi été (juin 2009) – La Plume

Crédit photo : Corinne Mariaud

Le pire possible est advenu. L’avènement d’un politicien sans étoffe, sans culture, sans respect, dont les valeurs, le projet, l’habitus, n’en font pas un adversaire, mais un ennemi.

Prendre une carte est une attitude logique. Elle implique de coller des affiches, distribuer des tracts, ferrailler en section. Mais, pour cela il faut le cuir, la disposition, une foi.

Plus coutumier est la colère, solitaire ou avec des proches. Devant sa radio, son journal ou son ordinateur, on échafaude des arguments avec le confortable sentiment que les engagés perdent leurs temps. Seulement, cela ne suffit pas. Les scrutins sporadiques font du citoyen à l’écoute de la vie de la cité, un intérimaire de la démocratie.

Internet et l’écriture fait émerger un activiste nouveau. Bien engoncé dans son fauteuil, il fait acte de militance. À basse intensité, à son rythme. Bien planqué derrière son avatar, le militant 2.0 nourrit le flux infini de la toile de ses fragments de pensée. Dans le monde des idées, c’est l’environnement idoine, abstrait et peu contraignant. Perspective chimérique, le réel s’impose toujours. Des fois, les dialogues se nouent, les écrits demeurent, les idées circulent. La preuve !

4 réflexions sur “À propos

  1. Oui, leréel s’impose toujours, même au-delà des rêves et des idéux souvent…alors il faut des gens qui nous informe avec justesse! Un révolutionniare virtuel…bravo pour ton blog!

    J'aime

  2. Du temps de ma prime jeunesse, il y a un peu plus de 60 ans, pareil cliché vous conduisait directement en prison pour « complot contre la sécurité de l’État »…
    Et quand on vous vendait une carte, « on » la fournissait avec les outils de travail.
    Aujourd’hui, les dits outils ont disparu ; peut-être sont-ils conservés sous cloche au 7 de l’avenue Mathurin Moreau ?
    C’est là que s’épanouissent d’autres cloches, misérables rejetons des apparatchiks alimentaires à qui nous avions, fort légèrement, cru pouvoir confier l’organisation de la luttes des classes.

    Si votre ramage se rapporte au plumage de votre casque phrygien, il me semble que cela vaut le détour : je crains cependant cet orange (des marchands) qui l’environne.
    « Notre superbe drapeau rouge » chanté par Paul Brousse, a pris depuis quelques temps, la fâcheuse habitude de se mélanger avec les jaunes … Demandez aux prolétaires ukrainiens ce qu’ils en pensent.
    Si nous y ajoutons le vert des Verts … faites l’expérience, ça tourne carrément au vert de gris … comme à Maïdan !
    Conservez soigneusement votre liberté de plume, ce chant d’oiseau nous titille agréablement les oreilles.
    Salut et fraternité !
    Ythier Le Sapiant.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s